Je vous aide à augmenter le chiffre d’affaires de votre e-commerce
+15 ans à faire quotidiennement (et réellement) du Webmarketing pour les boutiques en ligne ! (en savoir plus sur moi)
Votre Snack E-commerce
Recevez chaque jour par email un conseil gratuit E-commerce rapide à lire (moins de 2 minutes)
pour développer les ventes de votre boutique en ligne !

Prix et Tarifs Google Adwords : Le guide qui vous dit tout !

Si vous souhaitez lancer une campagne de publicité Google Adwords pour développer le nombre de clients ou prospects de votre entreprise, il y a de fortes chances que vous vous demandiez combien coûte une campagne Google Adwords.

C’est votre jour de chance, car vous êtes au bon endroit !

Dans le guide que vous avez sous les yeux, je vais tout vous expliquer à propos des prix et tarifs de Google Adwords.

Ne perdons pas une seconde, voici ce que vous allez découvrir :

  1. 5 définitions pour savoir de quoi on parle !
  2. Les 4 choses que vous devez savoir
  3. Le prix de votre campagne Adwords
  4. Le prix de vos mots clés Adwords
  5. Tarifs de la gestion d’une campagne Adwords

Inscrivez-vous à la newsletter "SNACK E-commerce"

(chaque jour, recevez par email un conseil E-commerce rapide à lire)

Et en BONUS

Recevez par email, le guide :


​7 conseils pour faire des économies avec Google Ads

(Spécial E-commerce)


Allez, commençons tout de suite !

5 définitions pour savoir de quoi on parle !

Avant de rentrer dans les détails à propos des prix et tarifs de Google Adwords il me semble nécessaire de s’arrêter quelques petits instants pour faire une mise au point sur certains termes que vous trouverez à plusieurs reprises dans ce guide.

CPC max.

Il s’agit tout simplement de l’enchère maximum que vous fixez à votre mot clé. Autrement dit, le CPC max correspond au montant maximal que vous êtes prêts à payer pour un clic sur l’annonce de ce mot clé.

Par exemple, pour votre mot clé [maquette bateau en bois] vous avez fixé un CPC max. de 1,20 €. En fixant cette enchère maximale vous indiquez à Google Adwords que vous ne souhaitez pas payer plus de 1,20 € pour un clic sur l’annonce de ce mot clé.

CPC moyen

Il s’agit du coût réel d’un clic sur votre mot clé. Si vous multipliez le CPC moyen par le nombre de clics vous aurez le coût total de votre mot clé.

Pourquoi il y a une différence entre le CPC max. et le CPC moyen ?

différence entre CPC max. et CPC moyen
Sur vos rapports Adwords, vous constaterez une différence entre le CPC max. que vous appliquez à votre mot clé et le CPC que vous paierez réellement.

Pourquoi ?

C’est très simple.

En fait Google vous fera payer seulement un centime de plus que le prix de l’enchérisseur qui est juste en dessous de vous.

Par exemple, si vous acceptez de payer 1,20 € (votre CPC max.) et que votre plus haut concurrent est à 1 €, vous ne paierez que 1,01 €.

Estimation de l’enchère de première page

Su votre interface Google Adwords, vous aurez la possibilité de savoir quelle enchère appliquer à votre mot clé pour avoir votre annonce en 1ère page.

Estimation de l’enchère de haut de page

Vos annonces peuvent s’afficher au dessus ou au dessus des résultats organiques (référencement naturel). L’estimation de l’enchère de haut de page vous indique quelle enchère appliquer à votre mot clé pour espérer être placé en haut de page (là où vous aurez plus de visibilité et plus de clics).

Estimation de l’enchère de première position

Comme son nom l’indique, cet indicateur vous indiquera quelle enchère appliquer pour espérer être en 1ère position.

Voilà, nous avons fait le tour des principaux termes à savoir.

Passons à la suite.

Les 4 choses que vous devez savoir

Beaucoup d’informations erronées circulent sur internet et notamment à propos des tarifs et prix appliqués par Google Adwords.

Commençons donc ce guide par 4 informations que vous devez savoir.

1. Vous êtes maître de votre budget

Les entrepreneurs qui débutent sur Adwords ont peur de voir leur budget exploser.

Ces personnes ont peur de lancer leur campagne et de s’apercevoir quelques heures ou quelques jours plus tard que leur campagne leur a couté plusieurs milliers ou dizaines de milliers d’euros !

Je vais être clair, vous pouvez dormir sur vos 2 oreilles.

Pourquoi ?

Pour chacune de vos campagnes vous fixez un budget quotidien à ne pas dépasser. Par exemple, si vous avez un budget de 1 500 € pour le mois il vous suffira de prendre ce budget et de le diviser par 30 jours, ce qui vous donne 50 € par jour.

budget quotidien

Ainsi vous êtes sûr qu’à la fin du mois votre budget de 1 500 € ne sera pas explosé !

2. Vous fixez le montant que vous êtes disposés à payer pour un mot clé

Un peu plus haut dans ce guide, nous avons parlé du CPC max. qui correspond au prix maximum que vous êtes prêts à payer pour un clic sur l’annonce de votre mot clé.

Donc, vous êtes à l’abri des « dérapages ».

Attention : en fonction de certains paramètres (ex. stratégie d’enchères, enchères par appareil, enchères géographiques, etc…), il se peut qu’au final votre CPC moyen dépasse votre CPC max.

3. Vous ne payez que quand quelqu’un clique sur votre annonce

C’est l’une des principales forces de la publicité sur Google Adwords. Vous ne payez que lorsqu’un internaute clique sur votre annonce.

Pour aller plus loin : pour les campagnes diffusées sur le réseau Display de Google, vous pouvez choisir une facturation au CPM (coût pour mille affichages).

4. Pas de frais minimum

Google ne vous impose pas de frais minimum ou de frais fixe (ex. dépenser au moins 100 € par mois) pour diffuser vos annonces.
C’est à dire que même si vous avez un très petit budget vous pouvez quand même tester une campagne Adwords.

Voilà, cette partie est terminée. Au moins là les choses sont claires !

Passons aux « choses sérieuses ».

Prix de votre campagne Google Adwords

Quel budget appliquer à votre campagne Adwords ?

Par expérience, je peux vous dire que beaucoup de personnes se prennent la tête pour définir le budget de leur future campagne Google Adwords.

Laissez-moi vous avouer un truc : ces personnes perdent leur temps.

Pourquoi ?

Dans les faits, vous devrez choisir entre 2 types de budgets : un budget fixe ou un budget variable.

Budget fixe

Cette méthode est très simple. Il vous reste par exemple 1 000 € sur votre budget marketing, et vous décidez donc d’investir ces 1 000 € sur une campagne Adwords.

C’est aussi simple que ça. Inutile de se prendre la tête !

Budget variable

D’autres entrepreneurs ont une philosophie différente : « tant que ça rapporte on augmente les dépenses ».

Autrement dit, ces entrepreneurs n’ont pas un budget fixe. Ils vont commencer sur la base d’un budget mais ils sont prêts à augmenter leur budget si les retours sont bons.

Ils ne veulent pas perdre des opportunités et souhaitent capter le maximum de clients ou prospects (pourquoi dépenser « seulement » 1 000 € alors que je peux en dépenser 2 000 €, 3 000 € etc. tout en continuant à être rentable).

C’est la logique suivi par la quasi-totalité de mes clients (seulement un seul de mes clients a un budget fixe, peut importe les résultats).

2 indicateurs qui vous aideront pour déterminer votre budget Adwords

Peu importe votre philosophie budgétaire à propos d’Adwords (fixe ou variable), sachez qu’il existe des indicateurs qui vous permettront de voir si vous perdez des opportunités.

Il y a notamment 2 indicateurs intéressants :

  • Taux d’impressions perdues sur le réseau de Recherche (budget)
  • Etat « Limitée par le budget »

Taux d’impressions perdues sur le réseau de Recherche (budget)

Cet indicateur accessible au niveau de l’onglet « Campagnes » (où sont listées toutes vos campagnes Adwords) vous permettra de savoir combien vous perdez d’opportunités.

Par exemple, si la colonne « Taux d’impr. Perdues sur le réseau de Recherche (budget) » vous indique que vous perdez 20% d’impressions à cause de votre budget, il vous suffira d’augmenter votre budget de 20% pour que vos annonces soient davantage affichées.

Cette information est particulièrement utile pour les campagnes qui sont déjà rentables. En augmentant votre budget quotidien vous pourrez accroître vos conversions !

Colonne Etat « Limitée par le budget »

Chez Google ils ont envie que vous dépensiez plus d’argent. Par conséquent, quand la visibilité de votre campagne est limitée par un budget trop faible, ils ne se gêneront pas pour vous le dire !

Sur votre interface Google Adwords vous trouverez la colonne « Etat » qui vous indique si votre campagne est éligible (= active), en veille, supprimée, etc.

Si votre budget n’est pas suffisant par rapport au potentiel de vos mots clés, cette colonne vous le dira clairement.

colonne état limitée par le budget

 

En cliquant sur cette information, Google vous indiquera le nombre de clics que vous pourrez avoir en fonction de la hausse de votre budget.
prévisions prix adwords

Vous avez plusieurs campagnes ? Comment répartir le budget entre vos différentes campagnes ?

La règle est assez simple : focalisez votre budget sur les campagnes les plus efficaces (= les plus rentables) surtout si vous avez un budget limité.

Au delà de ce conseil, sachez qu’il existe une fonctionnalité de budget partagée.

fonctionnalité de budget partagé

Imaginons que vous avez un budget équivalent à 100 € par jour à répartir sur 3 campagnes.

La plupart du temps, les personnes feront 1/3 du budget par campagne, ce qui donnera 33 € par jour pour chaque campagne.

Avec la fonctionnalité de budget partagée, vous fixez votre budget (ex. 100 € par jour) et vous sélectionnez les campagnes concernées (ex. 3 campagnes).

Ainsi Google partagera ce budget entre ces différentes campagnes. Par exemple, si vous avez une campagne qui vous coûte très peu d’argent cette fonctionnalité permettra de « transférer » du budget vers une campagne qui a besoin de plus de budget.

Le paramètre de mode de diffusion

Pour être complet sur la partie budget de votre campagne Adwords, sachez qu’il existe un paramètre qui aura une incidence sur l’utilisation de votre budget.

Il s’agit du mode de diffusion.

Pour être plus précis, si vous avez fixé un budget quotidien qui ne vous permet pas d’avoir un taux d’impression de 100%, le paramètre mode de diffusion aura une incidence sur la « rapidité » ou le « rythme » de diffusion de vos annonces dans la journée.

Si c’est pas très clair, ne vous inquiétez ça le sera dans quelques instants.

Pour le paramètre mode de diffusion vous avez le choix entre « Standard » et « Accéléré ».

mode de diffusion

Si vous choisissez « Accéléré » Google Adwords s’attachera à diffuser le plus rapidement possible vos annonces. Le risque est que si votre budget quotidien n’est pas suffisant vos annonces s’arrêteront de s’afficher jusqu’au lendemain minuit.

Si vous choisissez le mode de diffusion « Standard » Google répartira la diffusion de vos annonces tout au long de la journée, ce qui vous évitera par exemple de ne plus avoir vos annonces diffusées l’après-midi.

Quel mode de diffusion choisir ?

Pour une fois, je vais suivre les recommandations de Google Adwords en vous conseillant de choisir « Standard ». Ceci est d’autant plus vrai si votre budget ne vous permet pas de tenir toute la journée. Grâce à une diffusion de vos annonces réparties tout au long de la journée, vous pourrez ensuite faire des analyses pour savoir quelles sont les tranches horaires les plus efficaces. Chose qui sera impossible si vos annonces Adwords s’arrêtent à partir d’une certaine heure.

Voilà, maintenant vous savez tous sur les tarifs ou prix des campagnes Adwords. Passons maintenant au coût des mots clés.

Prix des mots clés (= prix des clics)

Quand les entrepreneurs souhaitent lancer une campagne Adwords ils se demandent tous combien vont coûter les mots clés qui les intéressent.

Pour être plus exact, il ne faut pas parler du prix des mots clés Adwords mais plutôt du prix des clics des mots clés. Je sais, je chipote !

Comment est calculé le prix d’un clic Google Adwords ?

Pour répondre concrètement, il est indispensable que vous sachiez comment sont classées les annonces Google Adwords.

Lorsque plusieurs entreprises souhaitent afficher leurs annonces sur le même mot clés, Google Adwords est obligé de faire un classement (quoi, vous pensiez être la seule personne à vouloir être présente sur Adwords ?!).

Pour faire ce classement, Google Adwords se base sur la formule ci-dessous :

Ad Rank = Enchère max. X score de qualité

Le classement se fait par ordre décroissant d’Ad Rank (l’entreprise qui a le meilleur Ad Rank sera en première position).

Donc les critères qui vont influencer vos tarifs seront les suivants :

Votre enchère max.

Plus votre enchère sera élevée plus votre coût au clic moyen (CPC moyen) sera haut. C’est logique.

De plus, si vous augmentez votre enchère vous améliorerez très certainement votre position ce qui vous permettra de capter plus de clics.

Et par ricochet si vous avez plus de clics, le coût total de votre mot clé sera plus élevé. La aussi c’est logique !

Votre score de qualité

En plus de l’enchère max., Google Adwords utilise aussi le score de qualité du mot clé pour classer les annonces.

Par conséquent, cet élément aura une incidence sur le coût de vos clics.

Pour preuve prenons l’exemple de 2 entreprises qui sont en concurrences sur le même mot clé.

influence score qualité tarifs google adwords

Malgré une enchère 2,5 fois moins haute que l’entreprise A, l’entreprise B sera mieux placée que son concurrent, et ce grâce à un très bon niveau de qualité. L’entreprise B peut même se payer le luxe de baisser son enchère max. tout en restant mieux placée que son concurrent.

A l’inverse, si l’entreprise A souhaite améliorer sa position, elle devra fortement augmenter son enchère max., ce qui aura une incidence négative sur la rentabilité de ce mot clé (le prix des clics seront plus élevés).

Attention, il serait réducteur d’expliquer le prix d’un clic en se basant uniquement sur les éléments permettant de classer les annonces (enchères max. et niveau de qualité).

D’autres critères rentrent en ligne de compte.

Voyons les tout de suite.

La concurrence

Le niveau de concurrence aura obligatoirement un impact sur le tarif de l’achat des mots clés. Si vous êtes dans un domaine où la concurrence est énorme, cela se ressentira obligatoirement sur les CPC moyens.

Comme chacun veut être bien positionné, chaque entreprise aura tendance à augmenter ses enchères max., ce qui provoque une inflation des CPC moyens.

La position visée

Si vous visez la 1ère place ou si vous vous « contentez » d’une position moyenne de 3 ou 4, c’est clair que cela aura une influence majeure sur le prix de vos clics.

Dans le 1er cas vous aurez tendance à fixer une enchère max. élevée, et vous serez très certainement obligés d’augmenter régulièrement cette enchère max. pour conserver cette position (car il y a un ou plusieurs concurrents qui voudront être à tout prix en 1ère place). C’est la raison pour laquelle, la 1ère place n’est pas forcément celle qui est la plus intéressante !

Si vous vous contentez d’une position plus basse, votre enchère max. sera plus basse. De plus, vous serez en dehors de la bataille que se livrent les entreprises voulant être en 1ère position, ce qui vous mettra « à l’abri » d’une hausse des enchères.

La stratégie d’enchères

Sur Google Adwords vous avez le choix entre plusieurs stratégies d’enchères.

Par défaut, ce sont les enchères au CPC manuelles qui sont sélectionnées. Vous fixez librement l’enchère maximale de vos mots clés. Donc, vous avez une grande maîtrise du coût au clic de vos mots clés.

Jusque là ça va, c’est simple.

Mais ça va se corser un petit peu (ne vous inquiétez pas, rien de bien méchant !).

Quand vous choisissez les enchères au CPC manuelles, vous avez la possibilité de choisir d’activer l’Optimiseur de CPC. Il s’agit d’une fonctionnalité qui ajuste automatiquement vos enchères pour augmenter vos chances de générer une conversion.

optimiseur de CPC

Pour être plus précis, si Google Adwords pense que vos chances d’obtenir une conversion sont hautes il peut augmenter automatiquement jusqu’à 30% votre enchère. A l’inverse, votre enchère peut diminuer jusqu’à 100%.

Donc, cette fonctionnalité aura une incidence sur le prix de votre mot clé.

Mais ce n’est pas tout.

En plus des enchères au CPC manuelles, Google Adwords met à votre disposition d’autres stratégies d’enchères automatisées. Vous avez notamment :

  • Emplacement cible sur la page de recherche
  • CPA cible
  • ROAS cible
  • Taux de surclassement cible
  • Optimiser les clics

En fonction de la stratégie que vous choisissez Google Adwords ajustera en conséquence les enchères de vos mots clés. Ce qui jouera sur le coût de vos mots clés.

Les enchères par appareil

Vos annonces Adwords seront diffusées sur 3 types d’appareils :

  • Ordinateurs
  • Tablettes
  • Mobiles

Il faut savoir que vous avez la possibilité d’ajuster à la hausse ou à la baisse vos enchères pour les mobiles.

ajustement enchères mobiles

Dans la capture d’écran ci-dessus, j’ai appliqué une diminution de 60% des enchères pour les mobiles.

Vous pouvez ajuster les enchères pour mobiles, mais malheureusement il est impossible d’ajuster les enchères pour les tablettes.

Les enchères par « sous-zones »

Tout d’abord, qu’est ce que j’appelle une « sous-zone » ?

C’est très simple.

Imaginons que votre campagne cible toute la France.

Dans vos rapports Google Adwords vous aurez la possibilité d’avoir des statistiques plus précises, comme par exemple des statistiques par région, département ou ville.

statistiques par sous-zones

Mais ce n’est pas tout.

Pour ces différentes « sous-zones » (ex. les régions de la France), vous pourrez ajuster les enchères à la hausse ou à la baisse.

Les enchères par heure de la journée et/ou jour de la semaine

C’est exactement la même logique que le point précédent.

Si vous diffusez vos annonces 24h/24 et 7j/7, vous aurez la possibilité d’avoir des statistiques en fonction des jours de la semaine et/ou des heures de la journée.

enchères par jours/heures

Là aussi, en fonction des performances vous pourrez ajuster à la hausse ou à la baisse les enchères.

 

Vous voyez, il y a quand même pas mal de paramètres ou fonctionnalités qui joueront sur le prix de vos mots clés.

IMPORTANT : le prix tout seul ne veut rien dire

J’espère que vous êtes attentif car ce point est très important (même si vous vous en doutiez en lisant le titre !).

Savoir combien coûte l’achat d’un mot clé est une chose importante. Mais ce n’est pas le plus important !

L’essentiel est de rapprocher ces coûts avec vos gains. (Tweetez ça)

Pour preuve, j’ai des clients qui ont des campagnes (très) rentables malgré des CPC moyens qui dépassent les 3-4 €, alors que d’autres ne sont pas forcément rentables avec des CPC moyens à 0,30 € !

J’ai notamment un client qui dépense près de 100 000 € par mois sur Adwords, et il en est très content car ça lui rapporte beaucoup d’argent.

A l’inverse j’ai tendance à dire que si vous dépensez 10 € pour aucun résultat, c’est déjà trop cher !

Vous saisissez la logique ?

Ne soyez pas focalisé sur le prix de vos mots clés Google Adwords, souciez-vous plutôt de ce que vous rapporte votre investissement. (Tweetez ça)

Tarifs gestion campagnes Adwords

Tout au long de ce guide, je vous ai parlé des prix et tarifs de vos campagnes Adwords et de vos mots clés.

Pour beaucoup d’entrepreneurs, il y a un autre élément à prendre en compte dans le calcul du coût d’une campagne de pub Google Adwords : le prix de la gestion des campagnes Adwords.

Créer, gérer et optimiser des campagnes Adwords nécessite des compétences et du temps, raison pour laquelle de nombreux entrepreneurs choisissent de sous-traiter leurs campagnes Adwords auprès d’une agence ou d’un consultant.

Evidemment ces agences ou consultants ne vont pas travailler gratuitement (si c’est le cas, c’est louche !).

Plusieurs modes de facturation

Si vous souhaitez faire gérer vos campagnes Adwords par un professionnel, sachez qu’il existe plusieurs modes de facturation.

Pourcentage sur les dépenses

Beaucoup d’agences (notamment celle qui sont assez « grandes ») fonctionnent sur ce principe. Généralement les tarifs oscillent entre 10% et 15% des dépenses engagées sur Adwords. Plus les dépenses seront importantes moins le taux sera haut.

Personnellement c’est un système que je n’aime pas car il peut y avoir de la méfiance chez le client. En effet, le client peut rapidement avoir le sentiment que l’agence le pousse à la consommation (car si le client dépense plus sur Adwords, l’agence gagne plus).
Cette « logique » n’est pas compatible avec le principe de l’optimisation où il n’est pas rare d’avoir de meilleurs résultats tout en baissant les budgets.

Au forfait

Concrètement, vous vous mettez d’accord avec votre agence ou consultant sur un prix fixe mensuel. Bien sûr, la négociation de ce forfait se basera en grande partie sur la volumétrie des dépenses ou sur la charge de travail, mais ce système à un triple avantage :

  • vous savez combien vous dépensez
  • l’agence ou le consultant sait combien il va gagner
  • l’agence ou le consultant n’est pas « obsédé » par le montant des dépenses engagées et ne vous pousse pas à la consommation

C’est le système que je privilégie auprès de mes clients car c’est le mode de rémunération qui me semble le plus honnête pour tout le monde.

Evidemment, périodiquement (ex. tous les trimestres ou tous les semestres), ce forfait peut être revu à la hausse ou à la baisse pour prendre en compte l’évolution de votre compte Adwords.

A la performance

De plus en plus d’agences ou de consultants facturent leurs prestations à la performance (ex. pourcentage sur la marge additionnelle).

Sur le papier c’est un argument choc pour les entrepreneurs car le risque est limité (vous ne payez que sur la base de gains supplémentaires).

Dans les faits, c’est un peu moins rose.

En effet, l’agence ou le consultant se focalisera uniquement sur les choses qui lui rapportera le plus d’argent facilement, et ne vas pas s’aventurer sur des choses moins rentables pour lui. Il faut savoir qu’une grande partie du travail de gestion d’une campagne Adwords est de faire des tests et d’explorer des leviers de développement.

L’autre argument contre ce mode de rémunération est la difficulté de calculer le « gain supplémentaire » apportée par le travail de l’agence ou du consultant. Et je vous garantie que les discussions peuvent vite déraper, chacun accusant l’autre de surestimer ou sous estimer les retours.

Minimum de frais de gestion

Lorsque l’on parle de tarifs ou prix pratiqués par les agences ou consultants Adwords, il faut également avoir en tête les minimums de facturation.
Si votre budget est limité vous serez certainement concerné. En fonction des agences ou consultants, le minimum de facturation sera entre 200 € et 800 € par mois.

Frais de « set-up »

De nombreuses agences ou consultants intègrent des frais de set-up qui sont des frais de mises en place (ex. création d’une camapagne).

Là aussi, les prix peuvent fortement varier en fonction des agences ou consultants. De plus, il n’est pas rare que certains abusent en facturant des frais de set-up extravageant par rapport à la tâche (j’ai déjà vu une entreprise facturer 500 € pour la mise en place du suivi des conversions alors que ça prend même pas 10 minutes à faire !).

Personnellement, je ne pratique pas de frais de set-up. Pour moi la gestion d’une campagne Adwords implique tout le travail de A à Z. Mais chacun sa philosophie…

Attention aux tarifs « racoleurs »

Pour finir sur les tarifs des agences ou consultants Adwords, je vous conseille de ne pas vous faire berner par des prix racoleurs.
Il ne faut pas oublier que gérer efficacement des campagnes, ça nécessite des compétences et du temps. Et donc ça, ça se paye.

Si vous tombez sur quelqu’un qui vous propose de gérer toutes vos campagnes à un prix dérisoire, c’est qu’il y a anguille sous roche.

  • Soit cette personne va y consacrer peu de temps (si une agence vous facture 200 €/mois pour la gestion de vos campagnes, dites vous que cette entreprise consacrera même pas une journée par mois à votre campagne !)
  • Soit c’est un stagiaire qui va s’occuper de vos campagnes. Je n’ai rien contre les stagiaires, mais c’est réellement se foutre de la gueule de son client qui pense payer une prestation de qualité auprès d’un professionnel !!

 

Voilà, ce guide touche à sa fin. Vous êtes maintenant « incollables » sur les prix et tarifs de Google Adwords (je vous rassure je ne vais pas vous faire une interro surprise !).

A bientôt.

Votre Snack E-commerce
Recevez chaque jour par email un conseil gratuit E-commerce rapide à lire (moins de 2 minutes)
pour développer les ventes de votre boutique en ligne !