Comment cauchemar en cuisine peut aider votre campagne Adwords ?

Je vais vous faire une confidence. Depuis quelques semaines je suis devenu un grand fan de l’émission Cauchemar en cuisine avec Philippe Etchebest.

J’adore cette émission car elle est fourrée de conseils qui sont utiles pour améliorer vos campagnes Adwords et votre activité en ligne !

Ah bon ?

Allez, je vais vous éviter de regarder les émissions en replay pour essayer de trouver ces fameux conseils.

source : site M6

Faire simple

L’un des conseils que le chef donne souvent aux restaurateurs est de faire simple.

La plupart des restaurateurs qui sont présentés dans l’émission se sont englués dans des menus compliqués, dans des plats complexent à préparer, dans une organisation trop lourde, etc…

Bref, ils se compliquent la vie, ce qui les empêche de travailler correctement.

Pour votre campagne Adwords et votre site internet, je vous donnerai le même conseil : Faîtes simple.

Inutile de commencer votre aventure Adwords avec une campagne composé de milliers de mots clés dans le but de promouvoir tous les produits ou services que vous proposez.

Par exemple, il sera plus pertinent et efficace de commencer par une campagne focalisée sur le produit ou service qui se vend le mieux.

Attention, souvent les personnes associent simplicité et inefficacité, pensant qu’il est impossible d’avoir de bons résultats en faisant les choses simplement. Personnellement, j’associe simplicité avec intelligence, car je trouve idiot de se compliquer la vie pour rien !

S’organiser en fonction de votre situation

Ce point rejoint le conseil précédent. Par exemple, Le chef ne simplifie pas la carte d’un restaurant par plaisir. Il le fait car il a compris que le restaurateur n’est pas en mesure de proposer 15 entrées différentes, des plats complexes, etc…

Généralement, les choses deviennent compliquées quand elles ne sont pas adaptées à votre organisation.

Par exemple, si vous travaillez tout seul, il sera utopique de vouloir gérer 50 campagnes Adwords. Là, aussi quelques campagnes focalisées sur des produits ou services phares sera plus efficaces que de vous éparpiller.

Pour votre site, c’est la même chose. Ne mettez pas en place une usine à gaz si vous n’avez pas les capacités de suivre. J’ai l’exemple d’un client français qui râlait car les livraisons au Canada s’apparentait au parcours du combattant (paperasseries administratives + coûts élevés). Il perdait énormément de temps et d’argent à gérer ces quelques commandes.

Je lui ai donc demandé pourquoi il continuait à livrer au Canada (mais aussi dans d’autres pays où c’était « chiant » de livrer »). Il m’a répondu : « parce que ça me fait quelques commandes en plus ». Alors, je lui ai demandé combien de chiffre d’affaires représentaient ces commandes sur l’ensemble du C.A. Sa réponse : « Moins de 1% ».

No comment !!!

Avoir l’esprit focalisé sur le client

Dans l’émission Cauchemar en cuisine, il n’est pas rare de voir des patrons de restaurants ne pas se soucier des besoins ou des envies des clients. Tout comme le chef Etchebest, je suis effaré quand je suis en contact avec un entrepreneur qui ne soucie pas de ses clients.

Ne l’oubliez jamais : c’est le client qui vous fait vivre. Sans client, il n’y a plus d’entreprise !!

Concrètement, cela implique de se mettre dans les chaussures de vos clients. Pour l’émission Cauchemar en cuisine, le chef se demande si le menu est compréhensible, si le client va aimer les plats proposés, si le cadre est chaleureux, si l’accueil est agréable, si les délais d’attentes ne sont pas longs, etc…

Pour vous, c’est la même logique. Est-ce que votre site est facile à naviguer ? Est-ce que votre offre est clair ? Est-ce que vous rassurez les internautes ? Est-ce que vous répondez aux différentes craintes des internautes avant même qu’ils se posent les questions ? etc…

Le souci du moindre détail

Imaginez un restaurant où les plats sont bons mais avec un personnel qui fait la gueule, une carte truffée de fautes d’orthographes, des assiettes sales, des chaises à deux doigts de se péter, un chef qui se perd dans la gestion des stocks, etc…

Tous ces mauvais points vont complètement occulter la qualité des plats.

Gérer une entreprise ne consiste pas à être « bon » dans un seul domaine. Pour juger une entreprise, le client va avoir une vision globale. Il va prendre en compte l’ensemble de son « expérience client ».

Pour réussir une campagne Adwords, c’est la même logique.

D’une part, au sein de votre campagne, il ne faut pas se focaliser sur un seul point. Par exemple, votre campagne ne sera pas efficace si vous vous souciez uniquement du choix des mots clés et que vous bâcliez la rédaction des annonces textes ou si vous ne faites jamais d’optimisation.

D’autre part, n’oubliez jamais que votre campagne Adwords est « juste » un moyen d’apporter du trafic ciblé sur votre site. C’est donc votre site qui fera en sorte que les visiteurs agiront ou non. Et là, chaque détail va compter.

Le sens de la vente

Pour avoir de nouveaux clients ou prospects grâce à Adwords et grâce à votre site, il est nécessaire d’avoir un minimum le sens de la vente ou ce que j’appelle « avoir l’esprit commerçant ».

Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut que vous ayez le même bagou qu’un vendeur de voiture ou que vous soyez capable de vendre un frigo à un esquimau.

Avoir le sens de la vente, c’est d’être capable de faire le lien entre les besoins du clients et vos intérêts commerciaux.

Je me rappelle d’un épisode de Cauchemar en cuisine où par facilité la serveuse proposait systématiquement le menu du jour, oubliant de mettre en avant les plats à la carte. Le problème est que le menu du jour était beaucoup moins rentable que des plats à la carte.

Cette serveuse ne faisait pas du tout preuve d’un sens de la vente. Premièrement, en ne parlant uniquement du menu du jour pour se faciliter la vie, elle écartait les besoins et envies des clients. Et deuxièmement, sa démarche allait à l’encontre des intérêts commerciaux puisque le menu du jour était moins rentable que des plats à la carte.

Donc, notre cher Philippe Etchebest lui a montré comment valoriser auprès des clients certains plats de la carte, ce qui a permis à ce restaurateur d’accroître de 5 € le panier moyen, ce qui est énorme !

Mais revenons à Adwords et à votre site. Comment se concrétise le sens de la vente ?

De plusieurs façon.

Par exemple, dans la rédaction de vos annonces Adwords.

Relisez vos annonces. Est-ce qu’elle donne une envie irrésistible aux internautes de cliquer ? Mettez-vous bien en avant (et clairement) vos points forts ? Est-ce que l’internaute a le sentiment que le contenu de l’annonce est parfaitement adapté à son problème ou à son besoin ?

Le sens du commerce est également important essentiel sur votre site. Est-ce que le langage utilisé sur votre site focalisé sur les besoins du client et non sur une présentation égocentrique de votre entreprise ? Est-ce que les produits ou services que vous proposez sont bien valorisés (je me rappelle par exemple d’un ancien client qui avait placé ses produits phares complètement en bas de page, ce qui faisait que la plupart des internautes ne les voyait pas du tout) ?

Conclusion

Vous voyez qu’il est possible d’apprendre des choses intéressantes pour votre business en regardant Cauchemar en cuisine. Cette émission, dont le but est d’aider des restaurateurs à relancer leur entreprise, est truffée de conseils que vous devez appliquer à votre entreprise en ligne.

Je parie que vous ne regarderez plus de la même façon cette émission ? 😉

A bientôt.