Comment améliorer le taux de conversion de vos campagnes Adwords ?

Pour avoir davantage de nouveaux clients ou prospects grâce à Adwords, il existe plusieurs solutions :

  • Dépenser plus d’argent : vous aurez plus de clics et donc certainement plus de clients ou prospects
  • Améliorer le CTR de vos annonces afin de faire en sorte que vos annonces soient davantage cliquées
  • Croiser les doigts ! (c’est la solution la plus simple, mais malheureusement c’est aussi la moins efficace)
  • Améliorer le taux de conversion de votre campagne Adwords pour obtenir le maximum de clients ou prospects avec le même nombre de clic ou le même budget

Si vous avez bien lu le titre de cet article, je pense que vous avez compris quelle solution je vais vous présenter en détail aujourd’hui !

Pour avoir plus de clients ou de prospects via Adwords, la plupart des entreprises ont le réflexe de dépenser plus. Avant d’ouvrir votre portefeuille, il sera plus pertinent de travailler l’amélioration du taux de conversion de votre campagne. Ainsi, sans dépenser un € de plus (et même en dépensant moins d’argent) vous pourrez avoir plus de clients et prospects. C’est sympa ça, non ?!

Dans ce guide, je vous présente 27 conseils qui vous permettront facilement d’améliorer le taux de conversion (appelé aussi taux de transformation) de votre campagne Adwords.

Allons-y tout de suite !

Avant de vous lancer dans l’amélioration du taux de conversion de votre campagne Adwords

Avant de vous lancer tête baissée dans l’amélioration du taux de conversion de votre campagne Google Adwords, il y 2 petites choses (petites mais importantes) à faire :

  • Définir un objectif clair à votre campagne
  • Installer le suivi des conversions

1. Définissez un objectif clair

C’est peut être une évidence pour vous, mais vous seriez étonnés par le nombre d’entreprises qui lancent une campagne Adwords sans trop savoir pourquoi.

Donc, avant de créer et lancer votre 1ère campagne Adwords, posez-vous la question suivante : « pourquoi je créé une campagne Adwords ?« .

La réponse est généralement rapide et simple à trouver.

Attention ; savoir pourquoi on créé une campagne Adwords est une bonne chose, mais pour partir du bon pied, il y aura une autre chose (primordiale) à déterminer, et qui aura une grande importance lorsque vous souhaiterez optimiser les résultats de votre campagne. Je vous en parle en détail dans cet article.

2. Installez le suivi des conversions sur votre site

Pour connaître le taux de conversion de votre campagne, il faut… savoir combien de conversions votre campagne a généré.

Jusque là, on est d’accord. Mais la question suivante qui se pose est : « comment connaître le nombre de conversions que m’a apporté ma campagne ?« .

C’est là que le suivi des conversions rentre en jeu. Il s’agit d’un bout de code que vous devez placer sur la page de confirmation de votre objectif (ex. page de confirmation de commande pour un site d’e-commerce, page de confirmation d’un formulaire si votre objectif est de capter des prospects).

Grâce au suivi des conversions, pour chacune de vos campagnes (mais aussi pour chacun de vos groupes d’annonces, mots clés ou annonces), vous connaîtrez le nombre de conversions associées.

Maintenant que nous sommes ok sur le travail de préparation, passons maintenant aux actions qui vous permettront d’augmenter le taux de transformation de vos campagnes Adwords.

C’est parti !

Au niveau des mots clés clés

Tout d’abord, commençons par les modifications que vous pouvez faire au niveau de vos mots clés.

3. Mettez en veille les mots clés qui ont de nombreux clics et aucune conversion

En mettant en veille les mots clés qui ont enregistré beaucoup de clics, mais aucune conversion, cela aura un impact positif sur votre taux de conversion.

La question à se poser est la suivante : « à partir de combien de clics sans conversion, je dois mettre mon mot clé en veille ?« .

Il n’y a pas de réponse tout faite. Cela dépendra de votre situation. Mais si vous êtes un(e) habitué(e) du site Le Droit de Réussir, vous savez que je ne vais pas vous laisser sans une réponse claire et concrète 😉

En fait, prenez le taux de conversion moyen que vous avez sur votre site tout levier confondu. Disons par exemple 1%. Cela veut dire que sur 100 visites vous avez 1 conversion.

100 est donc le seuil de clics qui vous indiquera si votre mot clé est intéressant ou pas.

Attention à ne pas avoir la « gâchette facile » en mettant en veille votre mot clé s’il a 0 conversion après 101 clics. Je vous conseille d’atteindre qu’il ait entre 150 et 200 clics pour être sûr qu’il ne va pas convertir.

Il serait en effet dommage de mettre en veille un mot clé qui aurait un taux de conversion légèrement en dessous de la moyenne. En effet, grâce à de nombreuses techniques que nous étudierons tout au long de cet article, votre mot clé pourra passer du statut taux de conversion « pourri » au statut taux de conversion « au top » ;).

Remarque : pour repérer plus facilement ces mots clés, je vous conseille d’utiliser la fonctionnalité de filtres

filtre des mots clés Adwords qui ne convertissent pas

Le filtre ci-dessus vous affichera tous les mots clés qui ont enregistré aucune conversion après au moins 150 clics. 

4. Mettez en veille les mots clés qui ont un taux de conversion bas

Voici une deuxième technique simple à mettre en oeuvre mais qui aura un impact important sur l’amélioration de votre taux de conversion Adwords.

Là aussi, c’est de la pûre logique. Si vous mettez en veille les mots clés dont le taux de conversion est bas, mathématiquement votre taux de transformation grimpera (d’autant plus s’il s’agit de mots clés qui enregistraient beaucoup de clics).

filtre mots clés Adwords avec taux de conversion très bas

Remarque : comme pour le conseil précédent, là aussi, attention de ne pas avoir la gâchette facile. Ne mettez en veille que les mots clés dont le taux de conversion est vraiment bas. Pour les mots clés qui ont un taux de conversion légèrement inférieur à la moyenne, il sera pertinent de tester d’autres actions pour essayer d’améliorer leur taux de conversion (ex. modification de l’annonce texte, baisser la position moyenne, etc…).

5. Choisissez des mots clés ciblés

Les mots clés ciblés (mots clés composés d’au moins 2-3 termes) enregistrent des taux de conversions supérieurs par rapport aux mots clés génériques.

Plus la recherche de l’internaute est ciblée plus son intention est claire. Prenons l’exemple de 2 internautes. L’un tape sur Google « maillot de foot« . Le deuxième recherche « achat maillot OM blanc »

Via sa recherche, le 2ème internaute nous indique clairement ce qu’il veut, alors que la recherche du 1er internaute est très vague (veut-il acheter un maillot ou juste voir des images de maillots ? De quelle équipe veut-il le maillot ? etc…).

Par conséquent, si vous vendez des maillots de l’OM, vous aurez « plus de chances » de viser juste avec le mot clé « achat maillot OM blanc » qu’avec le mot clé « maillot foot« . Autrement dit, votre taux de conversion sera meilleur pour le mot clé « achat maillot OM blanc » que pour le mot clé « maillot foot« .

Remarque : attention de ne pas utilisez uniquement des mots clés trop ciblés. Le risque étant que vous ayez peu de volume de clics et de conversions. Si vous achetez le mot clé « maillot om blanc domicile taille s », ne vous attendez pas à en vendre des milliers par jour ! L’enjeu consiste donc à trouver un bon compromis entre des mots clés ciblés (qui ont un taux de conversion élevé) et des mots clés moins ciblés mais qui bénéficient de volumes de recherches intéressants.

6. N’utilisez pas des mots clés en ciblage large

Google Adwords propose plusieurs types de correspondances pour les mots clés (appelés également règles de ciblage). Le ciblage large est celui qui est le moins précis. Autrement dit, vos annonces Adwords peuvent apparaître sur des recherches qui ne sont pas du tout adaptées à votre mot clé (par exemple pour le mot clé « achat maillot OM« , votre annonce peut apparaître sur la recherche « maillot rugby« ).

Résultat, votre taux de conversion va s’effondrer.

La solution est simple : n’utilisez pas de mots clés en ciblage large ! En plus de faire baisser votre taux de conversion, ces mots clés vous feront surtout perdre de l’argent inutilement.

7. Ajoutez de mots clés à exclure

Les mots clés à exclure sont des mots clés qui empêcheront vos annonces d’apparaître sur des recherches inappropriées.

Dès que vous utilisez des mots clés autres qu’en ciblage exact, vous devrez utiliser des mots clés à exclure. Ainsi, vos annonces ne s’afficheront que sur des requêtes ciblées, ce qui sera positif pour le taux de conversion de votre mot clé.

8. Ajoutez des mots clés via le rapport des termes de recherche

Le rapport des termes de recherche est l’un des rapports les plus importants de Google Adwords. En plus de vous donner des idées de mots clés à exclure (voir conseil précédent), il vous donnera également des idées de mots clés à ajouter dans votre campagne.

Par exemple, en réalisant un rapport des termes de recherche, vous constaterez que vous avez eu des conversions pour la recherche « short OM » (avec un excellent taux de conversion). Comme c’est un produit que vous commercialisez sur votre site, il sera pertinent d’ajouter « short OM » à votre liste de mots clés, afin que vos annonces s’affichent davantage lorsqu’une personne tape cette recherche sur Google.

En ajoutant régulièrement des mots clés qui bénéficient d’un bon taux de conversion, vous réussirez progressivement à améliorer le taux de conversion global de votre campagne Adwords.

Au niveau des annonces

Après avoir étudié les actions au niveau des mots clés, passons maintenant aux modifications qu’il est possible de réaliser au niveau des annonces pour booster le taux de conversion de votre campagne.

9. Filtrez les mauvais clics

Vouloir à tout prix obtenir des clics sur vos annonces ne sera pas bénéfique pour votre taux de conversion. J’ai l’habitude de dire que le rôle d’une annonce Adwords est certes de générer des clics, mais aussi de filtrer les mauvais clics. Les mauvais clics sont ces clics « sans lendemain » qui ne vous apporteront rien, à part de vous faire dépenser de l’argent pour rien.

Par exemple, si vous êtes un e-marchand, en mettant en avant un prix, vous écarterez d’emblée les personnes à la recherche de produits gratuits.

10. Ne faites pas de fausse promesse

Ce conseil est dans la même lignée que le conseil précédent. Ne vous amusez pas à « surpromettre » ou à « survendre » dans l’espoir d’obtenir un clic sur votre annonce.

Si vous faîtes ça, vous serez perdant à tous les niveaux : vous paierez le clic et l’internaute repartira immédiatement de votre site voyant que la promesse était fausse ou exagérée, ce qui affectera négativement votre taux de transformation.

11. Soyez explicite

Toujours dans l’optique d’avoir des clics provenant de personnes intéressées par vos produits ou services, je vous conseille de rédiger des annonces explicites.

Par exemple si vous vendez du matériel de ski d’occasion, indiquez-le clairement dans votre annonce, et ce afin de ne pas avoir des clics provenant de personnes recherchant des produits neufs.

12. Mettez en veille les annonces ayant un taux conversion bas

Voici une technique très facile à mettre en oeuvre mais qui améliorera rapidement votre taux de conversion.

Si vous avez plusieurs annonces dans un groupe d’annonces (ce que je vous conseille vivement – voir conseil suivant), mettez en veille la ou les annonces les moins performantes, c’est à dire celles dont le taux de conversion est bas. Ainsi seules les annonces les plus efficaces seront diffusées, ce qui boostera votre taux de conversion.

13. Testez plusieurs annonces

Vos annonces auront une influence importante sur le taux de conversion de vos campagnes Adwords. Pour être plus précis, j’ajouterai que le contenu de vos annonces ainsi que le choix de la page de destination, auront un impact majeur sur le taux de conversion.

Cependant, il est impossible de savoir quels seront les arguments et les pages de destinations qui seront les plus efficaces. Donc, inutile de se prendre la tête pendant des heures, il vous suffit de tester plusieurs annonces.

Concrètement, pour chaque groupe d’annonces, je vous conseille de rédiger 2 annonces complètement différentes (avec des arguments très différents). Puis après plusieurs jours ou plusieurs semaines, vous conserverez l’annonce qui a le meilleur taux de conversion et vous mettrez en veille l’autre. Répétez ces tests régulièrement, ainsi vous réussirez à accroître constamment le taux de conversion de vos annonces !

taux de conversion des annonces Adwords

Au niveau des enchères

14. Testez l’optimiseur de CPC

C’est quoi l’optimiseur de CPC ? C’est très simple, il s’agit d’une fonctionnalité du système d’enchères qui augmentera votre enchère pour les clics qui seront les plus susceptibles de générer une conversion.

fonctionnalité optimiseur de CPC activée

 

Grâce à l’analyse des performances passées de votre campagne, Google Adwords sera en mesure de savoir qu’une recherche aura plus de chances de se transformer en conversion. Pour ces recherches intéressantes, Google Adwords pourra augmenter votre enchère (de 30% au max.) pour que votre annonce soit davantage visible.

Si votre campagne a un certain historique (comptez au minimum 1 mois) et a déjà enregistré des conversions (attendez d’avoir déjà obtenu une bonne dizaine de conversions avant d’activer cette fonctionnalité), je vous conseille de tester l’optimiseur de CPC. Ainsi, vous pourrez constater si cette fonctionnalité vous permet d’améliorer le taux de conversion de votre campagne.

15. Priotité aux conversions : CPA max. ou CPA cible

Il s’agit d’un système d’enchères automatisées où vous indiquerez le CPA max à ne pas dépasser ou le CPA que vous souhaitez atteindre.

enchères automatisées priorités aux conversions

 

Ensuite, Google Adwords définira automatiquement les enchères des mots clés de votre campagne pour respecter votre CPA max ou CPA cible. Concrètement, les mots clés les plus rentables (ceux qui générèrent le plus de conversions) bénéficieront d’une meilleure visibilité par rapport à ceux qui sont les moins efficaces, ce qui aura un impact positif sur le taux de conversion de votre campagne.

Remarque : Google propose un nouveau paramètre appelé « Maximiser les conversions ». Comme son nom l’indique, le but est de vous faire avoir… le maximum de conversions (bien joué si vous avez deviné !).

Bruno Guyot du site Chablais-web.fr a réalisé une superbe étude sur l’impact du paramètre « Maximiser les conversions » : voir l’étude.

Je vous conseille de faire un A/B testing via la fonctionnalité de « campagne brouillon » pour voir les effets de ce paramètre sur vos campagnes (car en fonction des situations, les performances peuvent fortement varier). Avec un A/B testing, vous prendrez moins de risques si ce paramètre « Maximiser les conversions » n’est pas efficace pour vous.

16. Adaptez vos enchères mobiles

Vos annonces Adwords sont diffusées sur plusieurs supports : les ordinateurs, les tablettes et les mobiles.

Généralement, les taux de conversions sur mobiles sont inférieurs à ceux observés sur ordinateurs ou tablettes. Donc, pour améliorer le taux de conversion de votre campagne Adwords, vous avez deux solutions :

  • Baisser le niveau d’enchère sur les mobiles : ainsi vous aurez moins de clics provenant des mobiles, ce qui devrait améliorer le taux de conversion global de votre campagne

enchères mobiles

 

  • Empêcher l’affichage de vos annonces sur les mobiles : pour cela il vous suffit de mettre « diminuer de 100%« . Vous pouvez opter pour cette solution radicale si le taux de conversion sur mobile est vraiment mauvais

17. Adaptez les enchères des zones géographiques

J’adore Google Adwords car il est possible d’avoir des statistiques très précises. C’est notamment le cas concernant les zones géographiques où sont diffusées vos annonces.

Par exemple si vous diffusez vos annonces sur toute la France, il sera possible d’avoir des statistiques détaillées par région, département, ville, code postal, etc….

taux de transformation Adwords en fonction des zones géographiques

 

Ces informations là vous seront très utiles pour améliorer le taux de conversion de votre campagne Adwords. Grâce à ces statistiques, vous pourrez diminuer les enchères pour les zones qui convertissent le moins, ce qui laissera plus de budget pour les zones les plus efficaces.

Pour aller plus loin, si vous constatez qu’une ou plusieurs zones enregistrent des taux de conversions très bas, vous pouvez même écarter ces zones. Ainsi vous annonces n’apparaitront plus dans ces zones.

18. Calendrier de diffusion des annonces

En plus de vous donner des statistiques détaillées au niveau des zones géographiques, Google Adwords vous donnera des statistiques en fonction des jours de la semaine et/ou des heures de la journée.

taux de conversions Google en fonction des créneaux horaires

 

Le raisonnement sera le même que pour les zones géographiques. Vous pourrez diminuer les enchères pour les créneaux horaires les moins performants, voire même décider de ne plus afficher vos annonces à certains jour/heure.

Par exemple, si l’objectif de votre campagne Adwords est d’obtenir des réservations par téléphone, il sera pertinent de ne pas afficher vos annonces en dehors de vos horaires d’ouvertures.

Google Analytics vous aidera à augmenter le taux de conversion de vos campagnes

Si vous utilisez Google Analytics (ou un autre outil de mesure d’audience), vous pourrez vous en servir pour améliorer le taux de conversion de vos campagnes Adwords. Voyons comment.

19. Qualité des visites

Sur Google Analytics, pour chacune de vos campagnes (mais aussi pour chacun des groupes d’annonces et des mots clés) vous pourrez avoir des informations sur la qualité des visites.

Pour cela, nous allons nous appuyer sur deux indicateurs :

  • Taux de rebond : c’est le pourcentage de personne qui ne visite qu’une page sur votre site (ils arrivent sur la page de destination et n’en visitent pas d’autre)
  • Nombre de pages vues / visite : je pense que cet indicateur est suffisamment explicite

qualité des visites des campagnes Google Adwords

 

Même si ces indicateurs doivent être pris avec des pincettes, ils vous aideront à avoir une vision plus complète des performances de vos campagnes.

Par exemple si vous constatez qu’un mot clé à un taux de rebond de 90% (ce qui est énorme, puisque cela veut dire que sur 100 visiteurs provenant de ce mot clé, 90 quittent immédiatement votre site), vous saurez qu’il y a un problème sur ce mot clé. Le mot n’est pas peut être pas suffisamment ciblé ou pertinent par rapport à votre offre de produit ou service ? La page de destination n’est peut être pas adaptée ? L’annonce Adwords est peut être trompeuse ? etc… Peut importe la raison, des mauvais performances sur ces indicateurs vous mettront la puce à l’oreille et vous permettront de faire le tri entre les bons et mauvais mots clés.

20. Taux de conversion des micro-objectifs

Il y a deux types d’objectifs :

  • Tout d’abord, il y a ce que j’appelle l’objectif « ultime », c’est à dire la raison d’être de votre site. Par exemple, l’objectif ultime d’un site d’e-commerce est d’enregistrer des commandes. Pour un site présentant une maison d’hôte, l’objectif ultime sera d’avoir des réservations.
  • Les micro-objectifs : il s’agit d’objectifs secondaires qui aident à la réalisation de l’objectif ultime. Par exemple, pour un site d’e-commerce, le taux de mise au panier est un objectif secondaire. A lui seul, il ne vous fera pas gagner de l’argent, mais plus de personnes mettront un produit dans le panier, plus vous aurez des « chances » d’avoir des commandes. Pour en savoir plus sur les micro-objectifs et leur importance, je vous conseille de lire cet article.

Sur Google Analytics, il est possible de paramétrer des objectifs secondaires. Ainsi, vous pourrez analyser les performances de votre campagne sous l’oeil de ces objectifs secondaires, ce qui vous donnera des informations très intéressantes. Par exemple, si vous constatez que votre campagne Adwords a un taux de mise au panier très élevé, mais un taux de conversion (vente) bas, il se peut que le problème proviennent de votre page panier et/ou du processus de vente, et non de votre campagne Adwords.

Après le clic

Tout au long de ma carrière dans le monde merveilleux de Google Adwords, j’ai constaté que les entreprises ne se souciaient pas assez de ce qu’il se passaient après le clic sur l’annonce. Et c’est une grave erreur !

Ces entreprises se focalisent uniquement sur leurs mots clés, leurs annonces, leurs enchères, etc… C’est déjà bien, mais ce qui se passe après le clic aura une importance fondamentale sur le taux de conversion de votre campagne Adwords. Vous aurez beau avoir une campagne « parfaite », si votre site est défaillant, votre taux de conversion sera mauvais !

Après avoir dit ça, voyons comment on peut travailler sur « l’après clic ».

21. Travaillez votre page de destination

La page de destination est la page vers laquelle est redirigé l’internaute après avoir cliqué sur votre annonce Adwords. Cette page jouera un rôle majeur pour votre taux de conversion.

Je pourrais vous parler de ce sujet pendant des heures, mais j’imagine que vous n’avez pas que ça à faire 😉

Pour faire simple, je vais vous présenter la règle n°1 pour avoir une page de destination efficace : il faut que la page de destination soit la plus pertinente possible par rapport au mot clé tapé par l’internaute et par rapport au contenu de votre annonce.

Si vous gardez en tête ce conseil (et surtout si vous l’appliquez 😉 ), le taux de conversion de votre campagne Adwords fera un bond !

Par exemple si votre annonce parle de lunettes de soleil pour bébés et que vous redirigez les internautes vers la page d’accueil présentant tous vos produits, cette page ne sera pas suffisant pertinente pour l’internaute. L’internaute s’en fout (désolé pour mon langage 😉 ) de voir vos lunettes pour hommes, pour femmes ou de voir vos lunettes Guess, Dolce Gabbana, etc… il veut juste voir des lunettes de soleil pour bébés !

Autrement dit, il faut amener votre internaute directement là où il souhaite aller. Il faut lui faciliter la vie. Si vous vous dîtes, « ce n’est grave si je redirige l’internaute vers la page d’accueil, il n’aura qu’à chercher ce dont il a besoin« , et bien désolé de vous le dire, mais vous avez tout faux, et votre taux de conversion s’écroulera !

22. Testez différentes pages de destination

S’il y a bien une chose que j’ai appris durant mes nombreuses années dans le monde de Google Adwords, c’est qu’il ne faut jamais avoir de certitude… et ça j’en suis sûr 😉

Vous pensez que cette page de destination sera plus efficace qu’une autre ? Vous avez peut être raison… mais vous avez aussi peut être tort.

Pour en avoir le coeur net, le plus simple est de tester différentes pages de destination et de voir laquelle est la plus efficace. Je vous garantie que vous aurez des surprises 😉

Pour tester différentes pages de destination via Adwords, c’est très simple. Dans votre groupe d’annonces, rédigez 2 annonces identiques, mais chaque annonce redirigera vers une page différente. Après quelques jours ou semaines, vous verrez quelle est la page de destination qui vous aura permis d’avoir le meilleur taux de conversion. C’est aussi simple que ça !

Remarque : pour ne pas biaiser le test, il est important que le contenu de vos annonces soient identiques. Dans ce test, vous ne souhaitez pas tester le contenu de l’annonce mais leur page de destination.

23. Créez une page de destination dédiée

Comment choisir la page de destination adaptée à votre annonce et à votre mot clé ? C’est très simple. Parmi toutes les pages de votre site, vous choisirez la page la plus pertinente.

Cependant, il y a des situations où ce n’est pas aussi simple. En fonction de l’organisation de votre site, vous n’aurez pas forcément une page de destination très pertinente. Dans ce cas, il sera judicieux (et très efficace) de créer une page de destination dédiée à votre campagne Adwords. C’est à dire que seuls les internautes venant de Google adwords pourront accéder à cette page de destination.

Prenons un exemple pour que cela soit plus clair.

Imaginons que vous vendiez des pulls en ligne. En faisant des analyses vous avez constaté que le mot clé « pull femme rouge » était un mot clé intéressant. Cependant, lorsque vous regardez votre site vous constatez que vous n’avez pas de page présentant des pulls rouges pour femmes. Certes, vous avez une page présentant tous les pulls pour femmes, mais sur cette page il y a à la fois des pulls rouges, bleus, verts, etc… Bref, votre page pulls pour femmes n’est pas suffisamment pertinente et votre taux de conversion en pâtira.

La solution ? Il vous suffit de créer une page spécifique qui présentera tous les pulls rouges pour femmes. Ainsi lorsqu’un internaute tapera « pull femme rouge » et qu’il cliquera sur votre annonce, il sera redirigé vers une page présentant exactement ce qu’il cherchait !

Remarque : même si vous avez une page pertinente qui existe déjà sur votre site, rien ne vous empêche de créer une page de destination spécifique où vous ferez des modifications en terme de design, d’accroches marketing, etc… et ce afin de faire des tests pour essayer d’améliorer le taux de conversion.

Les pages de destinations dédiées ne servent pas uniquement à « combler un manque » sur votre site. Elles vous permettront également de créer des pages optimisées pour l’accomplissement d’un objectif précis. C’est notamment le cas si votre objectif consiste à faire remplir un formulaire à vos visiteurs (ex. demande de devis, inscription à votre newsletters, téléchargement de votre brochure, etc…). En enlevant par exemple toutes les distractions inutiles et en focalisant le contenu de votre page sur l’action que doit accomplir l’internaute, votre taux de conversion s’envolera.

24. Votre site

Dans le point n°21, je vous disais que votre page de destination jouait un rôle essentiel dans l’amélioration du taux de conversion de votre campagne Google Adwords.

Dans ce conseil n°24, nous irons plus loin que la page de destination. Nous allons parler de l’importance de l’ensemble de votre site.

En effet, à part si votre objectif consiste à faire remplir un formulaire à vos visiteurs, dans la plupart des cas vos visiteurs devront passer par plusieurs étapes avant d’atteindre l’objectif souhaité (ex. pour la vente en ligne, il faudra que l’internaute choisisse le produit, le mette dans son panier, s’inscrive, etc…).

Pour faire simple, pour avoir un bon taux de conversion, votre site doit être au top ! Dans la réalité, avoir un site au top est très complexe car des dizaines et dizaines d’éléments auront une influence sur le taux de conversion, comme par exemple vos prix, la confiance que suscite votre site, les produits ou services que vous proposez, l’ergonomie de votre site, la présentation de votre offre, les accroches et textes utilisés sur votre site, votre notoriété, et j’en passe.

Bref, ce n’est pas un sujet dont je peux parler en quelques lignes (là aussi je pourrais vous en parler pendant des heures ;)).

Autres facteurs

En plus de tous les éléments que nous avons vu dans cet article, d’autres facteurs peuvent avoir une influence sur le taux de conversion de votre campagne Adwords.

25. Prenez en compte la saisonnalité

La saisonnalité aura un impact très important sur le taux de conversion de votre campagne. Si vous vendez du matériel de ski, le taux de conversion de votre campagne sera plus élevé à l’approche des vacances d’hivers qu’en plein mois de juillet. Logique.

Donc si votre activité est sujette à la saisonnalité, il est indispensable d’adapter votre stratégie en conséquence. Par exemple, durant les mois « faibles », vous baisserez les budgets pour en garder sous le pied durant les fortes périodes.

26. Utilisez d’autres leviers e-marketing

Dans la vie il n’y a pas que Google Adwords. Il existe tout un tas d’autres leviers marketing qui pourront vous aider à vous faire connaître et à attirer de nouveaux clients (ex. display, emailing, référencement naturel, affiliation, partenariats, actions off-line, etc…).

Pourquoi je vous parle des autres leviers alors que cet article est destiné à vous donner des conseils sur l’amélioration du taux de transformation d’une campagne Adwords ? La réponse est simple : plus votre visibilité sera étendue, plus votre notoriété sera importante. Et si vous êtes connu, les internautes seront plus enclin à vous faire confiance.

En effet, les internautes ont une certaine méfiance vis à vis des entreprises qu’ils ne connaissent pas du tout. En revanche, si les internautes vous connaissent, il sera plus facile de les faire agir (ex. les faire commander, leur faire remplir un formulaire, etc…).

Parmi les différents leviers intéressants à exploiter, je vous conseille les campagnes Display via le réseau de contenu Google. Ces campagnes vous permettront d’accroître votre visibilité et notoriété, tout en maîtrisant votre budget et retour sur investissement. De plus, des études ont prouvé que les campagnes Display permettaient aux campagnes Google Adwords « classiques » d’obtenir de meilleurs résultats.

Conseil le plus important

Finissons en beauté avec le conseil le plus important pour booster votre taux de conversion Adwords.

27. La structure de votre campagne

A plusieurs reprises, je vous ai parlé de cohérence ou pertinence entre les mots clés, les annonces et les pages de destination.

C’est selon moi la règle n°1 pour réussir sur Google Adwords. Si les 3 éléments mots clés / annonces / pages de destination sont cohérents, vous mettrez toutes les « chances » de votre côté pour avoir d’excellents taux de conversion.

Pour être en mesure de créer cette fameuse cohérence entre mots clés / annonces / pages de destination, il faudra avoir une campagne correctement structurée. Concrètement, il faudra que vos groupes d’annonces soient bien segmentées, c’est à dire que chacun de vos groupes d’annonces devra être doté de mots clés au sens très proches. Ainsi vous serez en mesure de créer des annonces adaptées à tous les mots clés du groupe d’annonces, annonces qui redirigeront les internautes vers une page adaptée.

Conclusion

Voilà, cet article touche à sa fin. Vous avez à votre dispositions de nombreux conseils concrets et faciles à mettre en oeuvre pour améliorer le taux de conversion de votre campagne Adwords.

Cependant, avant de finir, je voulais émettre un bémol sur l’amélioration du taux de conversion. Vouloir augmenter le taux de conversion est une bonne initiative (car cela améliorera la rentabilité de votre campagne). Cependant être trop à cheval sur l’amélioration du taux de conversion aura des répercussion négatives sur le volume des conversions. Il faudra donc trouver un bon compris entre taux de conversion et volume de conversions. Il sera par exemple préférable d’avoir un taux de conversion plus bas, mais avoir plus de clients.

Merci d’avoir lu cet article.

Je vous dis à très bientôt pour de nouveaux conseils 100% Adwords !